Nathalie PIGNOUX

Maître Nathalie PIGNOUX, avocate associée, a prêté serment en 2010.

Elle exerce majoritairement en droit de la famille, en droit pénal et en droit des victimes.

Elle a enseigné le droit civil (droit des contrats) et le droit pénal (droit pénal général, droit pénal des affaires, procédure pénale, droit des victimes) à l’Université de Pau.

Elle fait partie des équipes de permanence du barreau de Bayonne (permanence pénale, permanence garde à vue, permanence victime) et dispense dans ce cadre des formations sur les réformes de procédure pénale et sur la pratique du droit pénal.

Maître Nathalie PIGNOUX est auteur ou coauteur d’ouvrages consacrés aux droits des victimes et à la pratique de la profession d’avocat, publiés aux éditions l’Harmattan et LexisNexis.

Formation

  • Master 2 de Droit privé général et sciences criminelles
  • Docteur en droit privé
  • CAPA – Ecole des avocats de Bordeaux, 2010

Langues parlées

  • Anglais

Presse

Publications

Le guide du jeune avocat, Ed. LexisNexis

Composé de 82 fiches pratiques et de 33 modèles d’actes en matière civile, pénale, sociale, commerciale, administrative et européenne, cet ouvrage collectif permet d’accéder aisément aux informations essentielles à l’exercice de la profession d’avocats (écueils à éviter, conseils pratiques, retours d’expériences).

Le guide de l’avocat commis d’office, Ed. LexisNexis

Composé de 50 fiches pratiques en droit pénal, droit civil et droit des étrangers, cet ouvrage novateur met à la disposition du praticien les réponses aux questions qui se posent à chaque étape de la défense de son client. L’ouvrage se veut efficace, de manière à garantir une défense opérationnelle de qualité. boutique.lexisnexis.fr

La réparation des victimes d’infractions pénales, Ed L’Harmattan

L’ouvrage aborde les différents droits dont disposent les victimes d’infractions tout au long du procès pénal, de l’enquête à l’application des peines en passant par l’instruction et l’audience de jugement. Il propose une vision globale de la réparation des victimes d’infractions, incluant, au-delà de la réparation financière du préjudice, la dimension psychologique de la victimisation. Il envisage une diversification des modes de prise en charge, notamment par le biais de la justice restaurative. editions-harmattan.fr

Maître Nathalie PIGNOUX avocate au cabinet Advocare

+33 5 59 24 96 43

nathaliepignoux@advocare.online

Expertises